Netanyahou : Je ne céderai pas aux demandes faibles du Hamas

    0
    32

    Le bureau du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a annoncé mercredi que la délégation israélienne au Caire n’avait reçu aucune nouvelle proposition concernant la libération des otages.

     

    Le bureau a déclaré dans un communiqué que Netanyahu refusait de céder aux « exigences insignifiantes » du Hamas, soulignant que tout changement de position du Hamas permettrait d’avancer dans les négociations.

     

    Les médias israéliens ont rapporté mercredi que la délégation israélienne chargée de négocier un éventuel cessez-le-feu avec le Hamas à Gaza était rentrée en Israël depuis Le Caire.

     

    Ces responsables ont tenu des discussions au Caire avec des responsables égyptiens dans le but de parvenir à un accord établissant un cessez-le-feu temporaire à Gaza et permettant la libération de davantage d’otages détenus dans la région.

     

    Le site israélien « Walla » a rapporté que Netanyahu n’enverrait pas de délégation au Caire jeudi pour poursuivre les discussions sur l’échange d’otages avec le Hamas.

     

    Le journal « Maariv » a indiqué que Netanyahu n’avait pas autorisé la délégation israélienne à poursuivre les pourparlers, affirmant qu’il était inutile d’avoir davantage de discussions tant que le Hamas n’acceptait pas de changer de position sur la question.

     

    Quant aux événements qui se sont déroulés lors des pourparlers au Caire, des discussions ont eu lieu mardi au Caire entre le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA) américaine, William Burns, le chef du Mossad israélien, David Barnea, le Premier ministre qatari, Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, et des responsables égyptiens.

     

    La chaîne égyptienne « Al-Qahira Al-Ikhbariya » a cité un « haut responsable égyptien » qui n’a pas révélé son identité, affirmant que les discussions s’étaient déroulées dans une atmosphère positive.

     

    Le même responsable égyptien a ajouté que les négociations se poursuivraient au cours des trois prochains jours, sous la pression croissante de la communauté internationale pour parvenir à un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, après que Israël ait annoncé son intention de lancer prochainement une attaque contre la bande de Gaza.