Affaire de l’aéroport : Les accusés devront répondre à des délits

0
207
Affaire de l'aéroport

Le juge d’instruction du Tribunal militaire, vendredi 31 décembre 2021, a décidé de clore l’enquête sur l’affaire de l’aéroport, qui comprend des députés du bloc radical Karama.

 

L’avocate Inas Harath a déclaré que les accusés dans cette affaire seront jugés pour des délits et non pour des crimes. Elle a déclaré que l’affaire avait été classée devant le député radical Ahmed bin Ayyad en raison de preuves insuffisantes, notant que le parquet n’avait pas fait appel de la décision. Dans ce contexte, elle a expliqué que les crimes sont bien moins graves que les crimes, ajoutant que la séance de la semaine prochaine sera fixée, et que la libération des accusés lors de la première séance est très probable.

 

L’affaire remonte à mars 2021 lorsque des députés d’Al-Karama ont attaqué des agents de la police des frontières qui tentaient de faire voyager de force une femme soupçonnée d’être impliquée dans une affaire terroriste et ont été empêchés de voyager.

Des vidéos illustrant des scènes de violence montrent que les avocats Zaghrouba et Makhlouf ont violemment agressé les forces de l’ordre, tandis que d’autres législateurs sont venus les soutenir, sans menaces ni blasphèmes.