vendredi, janvier 21, 2022

Affaire Meriem Bribri : La défense interjette appel et dénonce…

Affaire Meriem Bribri

May Noaman Mazyad, avocat de la militante des droits humains Maryam Bribery, a fait appel, mardi, de la condamnation de son client à quatre mois de prison et 500 dinars d’amende.

Il a expliqué, lors d’une conférence de presse organisée, vendredi, par l’association « Lina Ben Mhenni » et la campagne « Manish Msameh », que le plaignant est le secrétaire général de l’Union de la sécurité intérieure de Sfax, notant que la Ligue tunisienne pour la Défense des Droits de l’Homme l’a déjà fait.

Il a porté plainte contre lui en février 2021 pour avoir insulté et diffamé le chef du département de la Ligue à Sfax, et pour avoir qualifié tous les défenseurs des droits humains d’athées et d’apostats.

Elle a dénoncé un soumissionnaire pour « Changing Geospatial Justice », qui « n’a pas bougé de la plainte contre le syndicat de la sécurité, alors que le verdict du procès de Maryam Bribery a été rapidement annulé ».

Il a souligné qu' »il y a de nombreuses irrégularités qui caractérisent cette affaire, dont notamment le rapport qui a été préparé après l’interrogatoire de Bribery, qui pointe des soupçons de fraude ».

Et de donner suite : « Il s’est avéré qu’il y avait une volonté des syndicats de sécurité et du ministère public d’invoquer l’article 86 de la loi sur les communications, sans recourir au décret 115, alors que la défense a présenté la preuve que Berbri est un blogueur. et « doit donc être entendu sur la base du décret 115 », qui est le texte juridique relatif à la liberté de la presse, de l’impression et de l’édition.

Il a déclaré : « Le combat de Maryam Bribri est aujourd’hui le combat de tous les juristes et journalistes », considérant que les syndicats de la sécurité sont devenus un « État dans l’État » et que la justice « est encore en partie conservatrice, peu innovante et parfois soumise à des pressions.

et l’extorsion de la part des syndicats de la sécurité. »
De son côté, la militante de la société civile Maryam Bribri a déclaré qu’elle était « jugée aujourd’hui pour avoir republié la vidéo de l’agression d’un citoyen à Nabeul et dénoncé cet incident sur les réseaux sociaux », soulignant que le Syndicat de la sécurité intérieure de Sfax a déposé la plainte. . contre elle « et n’a rien à voir avec la vidéo publiée ».

Et a estimé que son procès s’inscrit dans le cadre des « restrictions à la liberté d’opinion et d’expression garanties par la constitution et des pressions sur les défenseurs des droits humains ».

Le président de l’Union nationale des journalistes tunisiens et le représentant du Forum tunisien des droits économiques et sociaux ont également participé à cette conférence de presse.

Mardi, le tribunal de première instance de Sfax a condamné la militante des droits humains Maryam Bribri à 4 mois de prison et 500 dinars d’amende, pour « insulte à autrui via les réseaux sociaux ».

Le secrétaire général de l’Union régionale des forces de sécurité intérieure de Sfax avait déposé une plainte contre Berbri, l’accusant de « porter atteinte à l’honneur et à la réputation des services de sécurité » à la suite d’un post Facebook qui commentait la vidéo de l’agression d’un civil. à Nabeul. par un policier.

Les plus regardés

Algérie

Algérie: Les raisons de la libération des frères Karoui

Des sources judiciaires identiques ont confirmé  que les deux frères, Nabil et Ghazi Karoui, ont été libérés lundi soir par les autorités algériennes, en...
Accident au large de la Libye

Accident au large de la Libye : Les dépouilles bientôt rapatriées

Le consul général de Tunisie à Tripoli, Tawfiq Al-Qassimi, a déclaré dimanche que les restes de trois travailleurs tunisiens tués dans l'accident survenu vendredi...
Radhi Meddeb

Radhi Meddeb : il faut tabler sur nos propres ressources

Radhi Meddeb L'expert en économie, Radi Al-Madadeb, était présent mercredi soir 12 janvier 2022, dans le premier épisode de l'émission Class Eco sur la chaîne...
La Chine

La Chine est toujours prête à soutenir la Tunisie

Mardi 7 décembre 2021, à l'occasion de la fin de la mission de la 25ème délégation médicale en Tunisie (constituée de 38 médecins), l'ambassadeur...

Qais Saeed à la délégation américaine : le 25 juillet n’est en aucun cas...

Le samedi 4 septembre 2021, le président de la République a reçu une délégation américaine qui comprenait le sénateur Chris Murphy et John Ossoff. ...
Share via
Send this to a friend