André : le sommet de la Francophonie a été un grand succès politique

0
48
André

« Ce fut un énorme succès » politiquement, durement et même populairement. C’est ainsi que l’ambassadeur de France en Tunisie, André Baran, a décrit le 18ème Sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Djerba.

L’invitée Myriam Belkadi de la Matinale du mardi 22 novembre 2022 sur Shems FM, est revenue en détail sur les accords signés entre la France et la Tunisie à l’occasion de cette rencontre qui a réuni des membres de la Francophonie.

Dans ce contexte, il a évoqué l’accord de prêt accordé par la France à la Tunisie pour l’accompagner dans la mise en œuvre des réformes. L’accord a été signé par la ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna et le ministre tunisien de l’Economie et de la Planification Samir Saïd. Et 200 millions d’euros de financement seront alloués – dans ce cadre par l’Agence française de développement (AFD) – pour soutenir le volet social des réformes envisagées par le gouvernement tunisien, selon l’ambassadeur de France en Tunisie.

Un deuxième accord bilatéral a également été signé à Djerba, esquissé par André Barrant. Il s’agit d’une « déclaration d’intention » par laquelle la France et l’Union européenne s’engagent à mettre en œuvre à la rentrée 2023 un plan d’accompagnement pour renforcer l’enseignement de la langue française dans l’enseignement public. Ministère de l’Éducation nationale, vise à remédier au déclin de la langue française en Tunisie « en raison de la baisse de la qualité de l’enseignement du français et/ou du français. » L’ambassadeur de France a souligné qu' »il y a de gros efforts à faire dans la formation des enseignants », notant que ce programme sera financé à la fois par l’Agence française de développement et l’Union européenne.

Le diplomate français a également évoqué l’ouverture du nouveau Centre Ellevi à Djerba. L’initiative de la Fondation tunisienne de développement implique plusieurs acteurs, dont Tunisie Telecom et l’Agence française de développement, qui participent au financement. « La formation professionnelle pour l’emploi des jeunes est l’une des priorités de l’action de la coopération française en Tunisie », a ajouté l’ambassadeur de France.