Anis Kharbech : nous avons perdu 25% de notre cheptel !

0
236
Anis Kharbech

Anis Kharbech

Le vice-président de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (OTAP), Anis Khrebash, a déclaré lors de son intervention, dans l’émission « Rendez-vous 9 » présentée par Malek Bakari et diffusée en direct. Atesya TV, qu’on ne peut pas parler de monopole lorsqu’il s’agit de discuter de la crise du lait.

« On ne peut pas parler de monopole en ce qui concerne le lait, ce n’est pas possible, le lait ne peut pas être conservé plus de six mois, mais il faut savoir que nous avons perdu 25% de notre troupeau », a déclaré Anis Kharbish. .

Le chef du Syndicat des paysans tunisiens, Midani El Daoui, a déclaré le 3 janvier que le stock stratégique de lait avait été complètement épuisé.

Nous produisons 1 300 000 litres de lait par jour et consommons 1 800 000 litres, et c’est la raison du manque de lait. Et la crise va s’aggraver de jour en jour (…) Nous avons choisi le lait en poudre cher qui doit être indemnisé par l’Etat et exonéré de taxes (…) et il n’y a aucune volonté de rectifier cette situation », a-t-il dit.

Maidani Al-Dawy a souligné que l’importation de lait en poudre affectera le cycle de production et qu’il est absurde de mettre la production de côté pour passer aux importations et ainsi aider les producteurs étrangers.

« Nous n’avons pas de crise du lait, il est disponible sur le marché, il peut y avoir des carences au niveau de la distribution, toutes les usines fonctionnent, la production se poursuit mais à un rythme moins soutenu avec des troupeaux en déclin. Il peut y avoir une pénurie mais pas ». l’absence totale du produit », a déclaré, pour sa part, le patron de l’UTAP, Noureddine Ben Ayed, soulignant que le Premier ministre, Naglaa Boden, s’est engagé à prendre les mesures nécessaires pour aider le secteur.