Après son limogeage, Olfa Hamdi accuse le gouvernement

0
612
Olfa Hamdi
Olfa Hamdi

Après son limogeage, Olfa Hamdi accuse le gouvernement

Olfa Hamdi, PDG limogée de la compagnie aérienne Tunisair, a publié, un statut Facebook, à travers lequel elle a annoncé qu’elle allait présenter, lors d’une conférence de presse qui était prévue à 8H de ce matin, un programme de sauvetage de la compagnie. Et d’ajouter que le gouvernement a refusé ce programme, d’où la décision de son limogeage.

«  J’étais en route vers le siège de Tunisair, aujourd’hui à 7H du matin, quand j’ai appelé le ministre du transport afin de savoir si j’avais vraiment été limogée. Ce dernier a démenti l’information en m’invitant à aller faire mon travail. » Elle a ajouté que le gouvernement tentait, en réalité, de la faire arrêter.

 

Tunisair : Olfa Hamdi démise de ses fonctions

Le ministère de transport et de la logistique a annoncé, dans un communiqué publié ce matin, qu’Olfa Hamdi, PDG de Tunisair, a été officiellement démise de ses fonctions.

Il est à rappeler que la conférence de presse qui devait être donnée, ce matin, par Olfa Hamdi, au siège de la compagnie aérienne, a été annulée.

 

Tunisair à l’image de la Tunisie

Tunisair comme toutes les entreprises publiques tunisiennes est en faillite technique, qui fonctionne sous perfusion de l’État, et des prêts étrangers pour son fonctionnement. Avec plus de 8000 salariés pour une trentaine d’avions dont seulement 8 sont en état de voler, des dettes de plus de 320 millions d’euros de dettes.

Des salariés très mal formés, une communication inexistante, absence de normes de qualité à bord des avions et dans ses zones aéroportuaires. Le modèle industrielle est calamiteux, sans projet, sans vision, sans gouvernance, sans plan de sauvetage, le tout avec la corruption dans le groupe.