Baisse de 47 % des investissements annoncés en janvier-août 2021

0
717
Baisse de 47 % des investissements

L’Autorité tunisienne des investissements (TIA) a annoncé le lancement de 18 projets au cours de la période de janvier à août 2021. Ce nombre était de 34 pour la même période de l’année 2020.

Ainsi, selon le tableau de bord de l’investissement annoncé de plus de quinze millions de dinars de TIA, le nombre de projets durant les huit premiers mois de 2021 a enregistré une baisse de 47% par rapport à la même période en 2020.

A noter que le nombre de projets, selon le bulletin de juillet 2021, a atteint seize. Par conséquent, nous concluons que seuls deux projets ont été enregistrés en août 2021.

Concernant les fonds investis, la même source a confirmé que les montants totaux investis pour les projets s’élevaient à 1 359 millions de dinars au cours des huit premiers mois de 2021. Ce chiffre s’élevait à 1 409 millions de dinars pour la même période de l’année précédente. On voit donc une baisse de 9 %.

Quant au développement depuis juillet 2021, le volume total des investissements s’est élevé à 709 millions de dinars. Des investissements annoncés de plus de quinze millions de dinars et ainsi augmentés de plus de 90 % (650 millions de dinars).

Le même bulletin indiquait que le nombre d’emplois créés au cours des huit premiers mois de 2021 s’élevait à 8 503. Ce nombre était d’environ 8 111 dans la période de janvier à août 2020. Ainsi, le nombre d’emplois créés a augmenté de 5% pour cette période.

Dans son bulletin de juillet 2021, ce nombre était de 4 056. Ainsi, le nombre d’emplois créés a augmenté de 109 %, soit 4 447 emplois.

TIA a également annoncé que 23% des projets d’investissement annoncés de plus de quinze millions de dinars étaient affectés à l’expansion des structures économiques fonctionnelles. Les 77 % restants représentent la création de projets.

Enfin, TIA a déterminé que 2% des projets enregistrés depuis le début de l’année étaient pour le secteur du tourisme, 4% pour le secteur des énergies renouvelables, 12% pour le secteur des services, 35% pour le secteur industriel et 48% pour le service secteur. secteur agricole.