mardi, novembre 30, 2021

Cheffi: Aucune rencontre n’est prévue entre Taboubi et Saïed

Cheffi

 

Samir Chifi, secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail, a déclaré dans l’émission Medi Show mardi 19 octobre que le syndicat ne peut en aucun cas ignorer la question nationale, car elle fait partie de son héritage. et les peurs.

Il a souligné que l’Union générale tunisienne du travail a joué et continuera de jouer son rôle en exprimant ses positions qui ont un grand impact sur le cours des événements sur la scène nationale et même à l’étranger.

Lors d’une prochaine rencontre entre le président Qais Saeed et le secrétaire général du Syndicat central, Noureddine Al-Taboubi, Al-Shafi a confirmé qu’aucune date n’avait été fixée jusqu’à présent pour une réunion dans ce sens, indiquant qu’il existe des contacts entre les deux des soirées. .

En revanche, l’invité de l’émission Medi Show a estimé que le gouvernement actuel émane du président de la République et que lui seul portera l’entière responsabilité en cas d’échec, même si l’Union générale tunisienne du travail lui souhaite le succès.

Il a révélé qu’il y avait eu un entretien téléphonique entre Al-Taboubi et le Premier ministre Najla Boden, au cours duquel les deux parties ont convenu d’organiser prochainement une rencontre pour discuter de questions sociales.

D’autre part, Samir Al-Shifi a évoqué le dialogue national qui sera organisé par le Président de la République, soulignant que le syndicat estime que ce dialogue doit servir à cristalliser une vision stratégique en Tunisie, afin de surmonter les , les difficultés constitutionnelles et économiques.

El-Chifi a enfin estimé que les difficultés auxquelles il est confronté nécessitent d’organiser un dialogue national non traditionnel qui affecte le contenu, pour parvenir à une approche nationale participative, en mobilisant tous les moyens pour sortir la Tunisie de cette situation mouvementée. sécurité.

Et concernant les mesures exceptionnelles annoncées par le président de la République, le secrétaire général adjoint de la Centrale syndicale a confirmé que le syndicat n’accepterait pas que ces mesures soient permanentes.

En conclusion, Al-Shafi a appelé à la nécessité de fixer des délais pour des mesures exceptionnelles afin que la Tunisie ne soit pas à la portée de forces extérieures pour s’ingérer dans ses affaires intérieures, ce que l’Union rejette fermement et considère comme une insulte aux Tunisiens.

Les plus regardés

Le chef de l'Etat

Le chef de l’Etat reçoit le ministre congolais des AE

Le chef de l'Etat   Le président de la République, Kais Saied, a reçu, mardi, au palais de Carthage, le ministre des Affaires étrangères, de la...
TABC

TABC présente le comité d’organisation du FITA 2022

Le Conseil tuniso-africain des affaires (TABC) a annoncé, lundi 22 novembre 2021, la formation du comité d'organisation de la cinquième session de la conférence...
Bulgarie

Bulgarie : Des dizaines de morts dans un accident de bus

Au moins 45 personnes, dont cinq enfants, ont été tuées dans la nuit de lundi à mardi en Bulgarie dans un accident de bus...

Habib Ammar : La vaccination dans les établissements touristiques est proche de 100%

Habib Ammar : La vaccination dans les établissements touristiques est proche de 100% Habib Ammar et La vaccination Selon le ministère du Tourisme et de...
Tunisie-Libye

Tunisie-Libye : Vers un nouveau partenariat économique

Tunisie-Libye   Etablir un nouveau partenariat et une intégration économique et sociale entre la Tunisie et la Libye, et tel est l'objectif principal du Forum Industriel...
Share via
Send this to a friend