Incendie au souk de Gabès : le parquet ordonne une enquête

0
35
Incendie au souk de Gabès

Incendie au souk de Gabès 

 

Le parquet général près le tribunal de Gabès, lundi 2 mai 2022, a ordonné l’ouverture d’une enquête sur l’incendie criminel suite à un incendie au marché de Médine.

Le porte-parole du tribunal de première instance de Gabès, Mohamed Karay, a expliqué dans une déclaration à Business News que les auteurs de ce crime seront jugés conformément aux dispositions des articles 307 et 308 du code pénal.

Les peines infligées s’élèvent à la peine de mort selon la loi tunisienne. L’article 307 stipule : « Quiconque met délibérément le feu, directement ou indirectement, aux édifices, navires, bateaux, entrepôts et terrains habités ou servant à l’habitation, et généralement dans les lieux habités ou servant à l’habitation, ainsi qu’aux trains, voitures et d’autres contenant des personnes ou Ils font partie d’un convoi de voitures qui les transporte, qu’ils soient du propriétaire de l’incendie ou non.

Sera puni de douze ans d’emprisonnement D’un train contenant des personnes, ou tout autre meuble n’appartenant pas à l’auteur de l’incendie. Et c’est punissable de mort si l’incendie est suivi de mort.

L’article 308 stipule que : « La peine pour laquelle une peine est prononcée est de vingt ans d’emprisonnement, et si les immeubles en feu n’étaient pas habités ou n’utilisaient pas d’habitation, elle serait réduite à dix ans si le coupable était le propriétaire de l’immeuble en feu. immeuble.

Un incendie s’est déclaré vers midi au marché du Henné à Gabès. L’incendie qui s’est propagé dans les galeries du marché a détruit plusieurs boutiques à l’intérieur et à l’extérieur du marché. Actuellement, aucune victime n’est à signaler.