La conservation des pneus de la Société de Transport de Tunisie.

0
53

Le parquet de la cour de première instance de Tunis a autorisé la détention de quatre employés de la sous-direction des affaires économiques et financières à El Kram, et a placé le cinquième sous surveillance, selon les déclarations de Mohamed Zitouna, porte-parole de la cour de première instance de Tunis.

 

Zitouna a ajouté que l’enquête avait été ouverte suite à une plainte déposée par le représentant légal de la Société de Transport de Tunis contre certains de ses employés pour négligence et non-respect des mesures nécessaires lors de la conclusion d’un contrat concernant le système de climatisation central d’un de leurs locaux.

 

Le porte-parole de la cour de première instance de Tunis a confirmé que le propriétaire de l’entreprise qui avait remporté le contrat de climatisation avait préalablement informé les responsables de l’incompatibilité des équipements disponibles dans les locaux de l’entreprise avec ceux dont il disposait, mais le contrat a été signé quand même, ce qui a entraîné ultérieurement des problèmes techniques et des pertes financières importantes pour l’entreprise.

 

Zitouna a conclu en précisant que le propriétaire de l’entreprise qui avait remporté le contrat de climatisation a été présenté à l’enquête, en attendant les résultats des enquêtes et des rapports techniques et scientifiques qui serviront de base pour les poursuites judiciaires.