La Cour des comptes appelle à la révision de la loi électorale

0
245
La Cour des comptes

La Cour des comptes

La juge du Bureau des comptes Fadela Al-Qarkouri a appelé à la nécessité d’activer les recommandations du Bureau des comptes visant à assurer une justice efficace, notamment celles liées à la révision de la loi électorale, des délais et des procédures de contrôle des campagnes électorales et de leurs décisions. Revoir le système de jugement.

En marge de la conclusion du Hackathon de la transparence de la Cour des comptes « Hack for Transparency » tenu à Hammamet, Fadila al-Qarkouri a indiqué que la Cour des comptes se soumettait depuis 2014 à la Chambre des représentants. Une vision sur la révision de la loi électorale, exposant certaines des recommandations prises en compte en 2017.

Elle a souligné que « le Bureau des comptes fait toujours appel à l’autorité législative pour revoir la loi électorale et les procédures en place en matière électorale », soulignant que « le contrôle n’est pas un but en soi, mais vise à mettre en œuvre le principe ». responsabilité. »
Pour sa part, Noureddine Al-Zawali, procureur de la République près la Cour des comptes, a annoncé qu’il était temps de confier à un autre organe des travaux de contrôle afin que la cour puisse examiner les recours et autres missions qui lui ont été confiées et a évoqué . Article 117 de la loi sur le Bureau des comptes, notamment le dépôt de plaintes pour fautes du ministère public.
Participation au « Hackathon de la transparence du bureau comptable » de deux jours (3 et 4 décembre), 6 équipes sur 15 autres ont participé à 5 événements organisés à Sfax, Tunis, Sousse, Gafsa et Jendouba.
Hack4-Transparency a démarré en mars 2019 avec le soutien de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD).
La Cour, à travers le programme « Hack 4_ Transparency », vise à mieux faire connaître ses missions, ses procédures et ses méthodes de travail, à valoriser les résultats de ses travaux et son impact sur la gestion des finances publiques, et à souligner la transparence des procédures de la Cour des comptes. . Son indépendance et son implication citoyenne dans le processus d’audit.