La fausse histoire de l’arrestation d’une femme tunisienne en Italie

0
112
La fausse histoire de l'arrestation

La fausse histoire de l’arrestation

son mari. Il transportera 170 milliards de dinars et 75 kilogrammes d’or. Contrairement à la date de publication, l’article indique que l’arrestation a eu lieu le 3 septembre 2021 dans le port de Salertina en Italie et cite une chaîne italienne [anonyme] comme source.

« Après avoir reçu des informations, la femme d’affaires Safia Cheikh Sidhom a été arrêtée. Elle avait l’intention de faire passer en contrebande 170 milliards de devises tunisiennes et 75 kilogrammes d’or pur vers l’île de Malte, ainsi que de nombreux dossiers importants. En coordination avec la police internationale et les autorités italiennes aujourd’hui, septembre Le 3 2021, elle a été arrêtée avec son mari à bord de son yacht privé situé dans le port de Salertina, en Italie. Il est à noter qu’il lui est interdit de voyager, selon ce qui a été confirmé par la chaîne italienne, citant une source de sécurité italienne.

BNCheck a vérifié l’histoire de cette arrestation dans les médias italiens et tunisiens et sur le site Internet du ministère italien de l’Intérieur. Nous avons recherché le nom de la femme d’affaires présumée, mais aucun détail n’a été trouvé à son sujet ou sur l’histoire supposée.

Après avoir vérifié le lieu de détention mentionné dans l’article, il a été constaté qu’il n’y a pas de port nommé Salertina en Italie, ni ailleurs.

Une vérification plus poussée des images utilisées dans l’article montre que les billets de banque vus sur l’une des images sont en dinars irakiens. La photo est en fait attribuée au journal irakien Skypressiq, qui a publié la photo le 23 octobre 2016.