L’ATFD appelle à la révision du Code du statut personnel

0
245
L’ATFD

L’ATFD 

L’Association tunisienne des femmes démocrates, à l’occasion du soixante-sixième anniversaire de la promulgation du Code du statut personnel, a renouvelé son adhésion à l’État civil fondé sur l’égalité, la liberté, la dignité, la citoyenneté et la justice sociale.

Dans un communiqué publié le samedi 13 août 2022, l’association a demandé une révision de la loi sur le statut personnel pour l’harmoniser avec les conventions internationales ratifiées, au premier rang desquelles la Convention internationale sur l’élimination de la discrimination en matière de loi sur le statut personnel. Les femmes, en particulier pour l’abolition de la dot, pour que les deux époux aient le statut de chef de famille et l’élimination de la discrimination fondée sur la religion en termes de lignage, de nom, de garde, de tutelle et d’héritage.

A cet égard, l’organisation a estimé que le Code du statut personnel ne répond plus aux aspirations de la femme tunisienne et qu’il a ancré au fil du temps le modèle familial patriarcal.

La Fédération a affirmé son adhésion au principe de parité horizontale et verticale, qui doit être inscrit dans la loi électorale pour faciliter l’accès des femmes aux postes de décision au sein des organes et conseils élus et non élus à l’intérieur et à l’extérieur du pays.