Le maintien d’une famille qui fait la promotion de la drogue dans le quartier Halal

0
15

Le parquet près le tribunal de première instance de Tunis 2 a donné l’autorisation aux agents de la sous-direction de lutte contre les stupéfiants à El Khadra de garder en détention cinq personnes d’une famille vivant dans le quartier de Hilal, en raison de soupçons de leur implication dans la formation d’un réseau de trafic de drogue et de stupéfiants. Une quantité importante de comprimés de drogue et une collection d’armes blanches ont été saisies dans leur domicile.

 

Les informations disponibles indiquent que des rapports ont été transmis aux agents de la sous-direction de lutte contre les stupéfiants à El Khadra, faisant état de soupçons de l’implication d’une femme résidant dans le quartier de Hilal dans la direction d’un réseau dangereux de trafic de drogue et de stupéfiants.

 

Après une enquête approfondie, il s’est avéré que ce réseau inclut tous les membres de la famille, y compris la femme suspecte, son mari, sa belle-mère et les frères du mari. Les mouvements de tous les membres de la famille ont été secrètement surveillés jusqu’à ce que des informations confirment la possession d’une grande quantité de comprimés de drogue par les membres de la famille. En collaboration avec le parquet près le tribunal de première instance de Tunis 2, une série de perquisitions et de pièges ont été exécutés, ce qui a conduit à l’arrestation de la chef du réseau, de son mari, de la mère du mari et des frères du mari.

 

Plus de 1150 comprimés de drogue, une importante somme d’argent, des bouteilles de gaz incapacitant, un grand nombre de couteaux, un carnet d’épargne contenant une somme d’argent provenant des opérations de trafic, ainsi que des bijoux et une montre de luxe ont été saisis.

 

Sur consultation du parquet, tous les membres de la famille ont été placés en détention pour poursuivre l’enquête.