Le ministre de la Santé: « La situation épidémique est sous contrôle »

0
440
Le ministre de la Santé

Le ministre de la Santé, Ali Merabet, a indiqué, mercredi, que la situation épidémiologique liée au virus Covid-19 est sous contrôle en Tunisie, indiquant que le pays est prêt à affronter la crise sanitaire.

Merabet a souligné, lors d’une conférence de presse vidéo, organisée par le Bureau régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19, que le nombre de personnes infectées par le virus Corona en Tunisie a augmenté. Le nombre de cas au cours des deux dernières semaines était de 20,9 cas pour 100 000 habitants, tandis que le nombre moyen de patients hospitalisés était de 1,73.

« En ce qui concerne la variante Omicron, un seul cas a été détecté le 3 décembre d’un voyageur sud-africain via l’aéroport d’Istanbul », a-t-il déclaré, ajoutant que ce patient avait été placé en confinement obligatoire, avant de se rétablir.

Dans ce contexte, le ministre de la Santé a précisé que la Tunisie a renforcé les mesures de prévention aux passages frontaliers et multiplié les opérations de séquençage, en prévision d’une cinquième vague, notamment de co-ops de près ces derniers jours.

Il a noté qu' »au 22 décembre, environ 69% des citoyens, âgés de 12 ans et plus, avaient reçu la première dose du vaccin covid-19 et que 59% des personnes du même groupe d’âge avaient terminé leur processus de vaccination ». « .
Il a ajouté que 64% des personnes de plus de 18 ans ont reçu deux doses du vaccin et sont éligibles pour un permis de vaccination.
Il a déclaré que « le taux de vaccination parmi les personnes âgées de quarante ans et plus a atteint 75% ».
Merabet a souligné l’importance du troisième vaccin pour renforcer l’immunité et lutter contre la propagation du virus Corona, notant que ce processus a commencé il y a deux semaines en Tunisie, vaccinant jusqu’à présent 700 000 personnes.

De son côté, le directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale, Ahmed Al-Mandhari, a appelé à la nécessité de faire face à l’épidémie et de renforcer les systèmes de santé et les opérations de vaccination, ce qui constitue l’espoir d’une fin de l’épidémie de Covid-19 dans le pays. . 2022.

« La variante Omicron a été détectée dans 14 pays de la Méditerranée orientale », a-t-il déclaré, ajoutant que le nombre d’infections dans ces pays ne dépassait pas 45 cas.
Le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé a également salué l’expérience de la Tunisie dans la lutte contre l’épidémie, notamment à travers l’intensification des campagnes de vaccination.