Les avocats de Tunis dénoncent l’ingérence du Tribunal militaire

0
385
Les avocats de Tunis

Les avocats de Tunis

Le Conseil de l’Ordre des Avocats de Tunis a publié un communiqué de presse dans lequel il a catégoriquement rejeté toute atteinte aux pouvoirs des structures professionnelles en rapport avec la préservation de l’Ordre par une décision d’un tribunal militaire.

La section de Tunis considère qu’il s’agit d’un précédent sans précédent qui porte gravement atteinte à l’indépendance de l’ordre des avocats. La déclaration précise que « le respect dû aux décisions de justice n’exclut pas le droit de les critiquer et de les rejeter dès qu’elles violent les droits et libertés ».

Cette position intervient après que le député et avocat Seif El-Din Makhlouf a été condamné à un an de prison en plus d’une interdiction d’exercer la profession de cinq ans dans le cadre de l’affaire d’outrage au tribunal.