Mechichi consulte l’instance de contrôle des projets de loi

0
649
المشيشي

Mechichi consulte l’instance de contrôle des projets de loi

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a envoyé une correspondance à l’instance provisoire chargée du contrôle de la constitutionnalité des projets de loi.

Il demande l’avis de cet organe, suite au blocage causé par le refus du chef de l’état de convoquer les nouveaux ministres pour prêter serment.

Le président de la république tunisienne, Kais Saied, n’a pas provoqué les onze ministres et il n’a pas publié le décret de leur prise de fonction annonçant ainsi son refus du dernier remaniement.

Afek Tounes appelle le chef de l’État à mettre fin à la crise

Afek Tounes a appelé Kais Saied, le président de la république en tant que garant de l’unité de l’État à mettre fin à cette crise politique qui se passe dans la Tunisie dans cette période simultanément avec la crise sanitaire et économique, pour permettre à l’Exécutif de travailler et de répondre aux aspirations des tunisiens.

Dans un communiqué, ce dimanche, à l’issue de la réunion de son bureau politique, il a dénoncé les tiraillements politiques constatés après le dernier remaniement, imputant la responsabilité de cette situation au président de la république, au chef du gouvernement et aux parties qui le soutiennent.

De nouveaux membres au bureau d’Afek Tounes

De nouveaux membres ont rejoint le bureau politique d’Afek Tounes, Ridha Kochrid, Mohamed Chokri Ayachi et Slim meherzi selon le communiqué qui a été publié le samedi 13 février.

Ainsi, le même communiqué indique que certains autres membres ont été élus par le conseil national tel que Jihen Maatoug, Kais Kilani, Rafik Brakizo et Hichem Besbes.