Mémorandum pour Muhammad AFFES

0
913
Mémorandum pour Muhammad AFFES

Un mandat d’arrêt a été émis contre le député islamiste radical, Al Karama, Muhammad Affes.

 

Des agents des forces de l’ordre sont venus chez lui dans l’après-midi du samedi 31 juillet, mais il n’était pas là.

 

Muhammad Afs fait partie de ceux qui ont tenté de forcer une femme nommée dans une affaire terroriste à voyager. Cette question, communément appelée « l’affaire de l’aéroport », implique plusieurs députés de partis.

 

Le député islamiste a également été cité dans une affaire terroriste remontant à décembre 2020.

 

Il s’agit d’une plainte déposée par les trois députés, Samia Abbou, Moniya Al-Ayari et Lamia Haddad, dans laquelle ils allèguent que Mahomet d’Éphèse a encouragé en 2013 les croyants à mener le jihad en Syrie avec l’État islamique.

 

Muhammad Afss prêchait à cette époque dans une mosquée de Sfax, et son discours était sans ambiguïté.

 

Les députés plaignants estiment que ce discours constitue un crime terroriste sans prescription.

 

La plainte n’a pas donné lieu à une suite depuis son dépôt en décembre dernier.