Mondher Lakhal : la BNA Bank est résiliente et solide

0
242
Mondher Lakhal

Mondher Lakhal

2021 a été une année complexe pour l’économie mais aussi pour le secteur bancaire. Malgré la conjoncture économique difficile et de nombreux imprévus, BNA Banque a sensiblement amélioré ses résultats et continué de renforcer ses fondamentaux. Tournée vers l’avenir, la Banque prépare sa stratégie à l’horizon 2025, en visant toujours l’amélioration.

C’est globalement ce qui ressort de l’Assemblée Générale Ordinaire de la Banque Nationale des Constructeurs pour l’exercice 2021, qui s’est tenue le vendredi 29 avril 2022, sous la conduite de la présidente du conseil d’administration, Najia Gharbi, et du Directeur général de Munther Lakhal Bank. .

« Nous aurions pu nous attendre à ce que l’exercice 2021 soit difficile, mais ce fut un exercice extraordinaire avec beaucoup de restrictions et des frais non récurrents, qui, nous l’espérons, n’existeront pas en 2022 », a confirmé Munther Lakhal.

La banque a en effet clôturé l’année 2021 avec un résultat net de 160,14 millions de dinars, contre 102,28 millions de dinars il y a un an, soit une hausse de 59,50%. Certains éléments exceptionnels, notamment une augmentation des dépenses de personnel de 27,2%, ainsi qu’un don de 22,38 millions de dinars pour soutenir l’effort national de lutte contre le COVID-19 et pour développer l’éducation, ont pesé sur les gains. Hors ces éléments, la Banque nationale libyenne aurait dégagé un résultat net de 255 millions de dinars (2,5 fois par rapport à l’exercice 2020).

En effet, à fin juillet 2021, la hausse salariale sectorielle a été complétée de 5,3% pour l’année 2020 et de 6,7% pour l’année 2021 dans le secteur bancaire et financier, en plus du doublement des pensions des agents du secteur. Basé sur 17,5 mois. Du fait des courses, une augmentation notable des charges de personnel a été enregistrée, s’élevant à 55,47 millions de dinars, dont 30,8 millions de dinars liés à la prime de retraite et 12,14 millions de dinars, soit une augmentation de 6,78 millions de dinars pour l’exercice 2021 et 5,35 millions de dinars. millions de dinars alloués. à l’exercice 2020.

Par ailleurs, la Banque s’est conformée à la circulaire n° 2013-21 de la Banque Centrale de Tunisie en date du 30 décembre 2013, qui a entraîné des dispositions complémentaires sur les obligations dont l’ancienneté en catégorie 4 est supérieure ou égale à 3 ans. Un montant de 63,15 millions de dinars. Porter le solde de ce poste à fin 2021 à 430,26 millions de dinars.

Malgré le durcissement des conditions de répartition des bénéfices par la Banque centrale de Tunisie, l’établissement bancaire distribuera des bénéfices d’environ 51,2 millions de dinars, soit 800 millimes par action après déduction du précompte mobilier. Les dividendes seront mis en paiement le 23 mai 2022.

 

Sur le plan des performances, la banque a surperformé son plan d’affaires en 2021, a déclaré le PDG, soulignant qu’il ne peut ignorer ces excellentes performances, et remerciant le personnel, le conseil d’administration et le conseil d’administration.