Rapport GEM : l’environnement entrepreneurial en Tunisie est faible

0
98
Rapport GEM

L’Institut arabe des chefs d’entreprise (IACE) a présenté, mardi 7 mars 2023, lors d’une conférence à la House of Business, les conclusions du rapport Global Entrepreneurship Monitor (GEM 2022-2023) sur l’état de l’entrepreneuriat en Tunisie.

Il s’avère que le score global de l’indice national de l’entrepreneuriat en Tunisie est d’environ 3,5 par rapport à la moyenne de cinq. Notre pays se classe 47e sur 51 pays, dont 22 pays ont obtenu la moyenne. Les scores de sept des douze critères évalués ont diminué en 2022 par rapport à 2015, tandis que les scores de tous les critères ont augmenté par rapport à 2012.

Ainsi, on apprend que l’intention entrepreneuriale passe à 50,7% en 2022 contre 22% en 2012, et la facilité de création d’entreprise est évaluée à 44,73%, mais sans données et un point par rapport à 2012 ou 2015.

La peur de l’échec au niveau entrepreneurial a nettement augmenté, passant de 15 % en 2012 à 42,6 % dix ans plus tard. Cependant, l’activité entrepreneuriale émergente est passée de 5 % à 17 % pour la même période, tandis que l’activité entrepreneuriale établie a atteint 10 % en 2022, contre 4 % en 2012.

En termes de sortie entrepreneuriale, elle a augmenté avec cessation d’activité de 3% à 7% tandis que celle avec poursuite d’activité est passée de 0,5% à 2%, et toujours pour cette même décennie.

Le rapport met en évidence la forte volonté entrepreneuriale (aversion, intentions, réalisation des compétences) en Tunisie. Mais les experts nationaux disent que l’environnement entrepreneurial en Tunisie est faible. De plus, ils recommandent la mise en œuvre de programmes de soutien plus spécialisés qui encouragent et soutiennent l’activité entrepreneuriale à des stades plus avancés (renforcer la résilience de l’activité entrepreneuriale émergente). En plus de promouvoir le financement de projets grâce à un accès facile aux fonds et à leur disponibilité, ainsi qu’à la mise en place d’une formation à l’entrepreneuriat à un plus jeune âge (écoles/lycées).

A noter que les enquêtes ont été menées par le Global Entrepreneurship Monitor (GEM) dans plusieurs pays. Elle est menée entre avril et juin de chaque année et utilise deux questionnaires standard fournis par le consortium GEM, avec des entretiens de 36 experts, appelés National Expert Survey (NES), sélectionnés en fonction de leurs connaissances et de leur réputation concernant les conditions cadres d’une enquête appelée le Enquête sur la population adulte (APS), avec un échantillon représentatif de 2 000 personnes âgées de 18 à 64 ans.

L’étude a été menée en deux volets : une Enquête Adultes (APS) (déterminants, étapes et impacts de l’activité entrepreneuriale en Tunisie) et une Enquête Nationale des Experts (NES) sur les conditions de l’activité entrepreneuriale en Tunisie.

Il convient de noter dans ce contexte que le Global Entrepreneurship Research Project est une évaluation annuelle du niveau national de l’activité entrepreneuriale dans de nombreux pays différents. Il s’agit de la plus grande étude internationale sur l’entrepreneuriat. Elle est menée chaque année dans plus de soixante pays et vise à analyser les activités entrepreneuriales et les attitudes de la population au cours de l’année écoulée.