Un journaliste algérien dit que les frères Karoui seront livrés dans les 48 heures

0
620

Hamid Ghamrasah, rédacteur en chef du journal algérien El Khabar, a indiqué dans un communiqué diffusé mardi 31 août 2021 à Express FM, la nécessité d’extrader les deux frères, Nabil et Ghazi Karoui, qui sont arrêtés en Algérie. autorités tunisiennes pendant 48 fois.

Il a précisé que Nabil et Ghazi Karoui comparaîtront devant le juge d’instruction et passeront deux jours en prison avant d’être extradés.

Le journaliste a ensuite souligné que le lien entre l’arrestation des frères Karoui en Algérie et l’extradition de la Tunisie vers le militant kabyle Suleiman Bouhafs est devenu très clair.

Il est rapporté que le fondateur de Qalb Tounes

Il est rapporté que le fondateur de Qalb Tounes, Nabil Karoui, a été arrêté dimanche en Algérie. Les médias algériens affirment qu’il a été échangé contre le réfugié politique Slimane Bouhafs. Hamid Ghamrasah a également estimé que le « pragmatisme » des deux pays dans cette affaire éclipsait toute autre considération.

Karoui a franchi la frontière illégalement

Les autorités algériennes ont arrêté le député Ghazi Karoui dans le cadre de l’arrestation de son frère. Ils auraient été arrêtés à Tébessa, près de la frontière tunisienne. Ils étaient dans un appartement du centre-ville. Selon des sources algériennes, Karoui a franchi la frontière illégalement et devrait être jugé en Algérie lundi 30 août.

Le cas du réfugié algérien Slimane Bouhafs suscite de vifs débats en Tunisie, où la constitution tunisienne interdit l’extradition des réfugiés politiques.

L’article 26 de la Constitution dispose en substance que :  » Le droit d’asile politique est garanti conformément aux dispositions de la loi. Il est interdit de remettre les bénéficiaires de l’asile politique. « 

En revanche, l’Accord d’entraide judiciaire entre la Tunisie et l’Algérie interdit l’extradition des personnes impliquées dans des délits politiques ou liés à la politique. L’accord lui-même indique que toute extradition doit passer par la voie diplomatique.