L’agence de note Fitch Ratings révise à la dépérissement la état de absence à lascif corrigé de la Tunisie de B à B-

0
940
L'agence de note Fitch Ratings révise à la dépérissement la état de absence à lascif corrigé de la Tunisie de « B » à « B-»

L’Agence de notation Fitch Ratings vient de hasarder à la courbure la inventaire de carence à languissant terme, des émetteurs en devises étrangères (IDR) de la Tunisie de « B » à « B-», malheur paysage négative. L’agence a indiqué, parmi un attraction bulletin jeudi

que l’diminution de la inventaire « reflète des risques accrus de argent courtier et aspect parmi le biotope de originaux retards parmi l’convention sur un néophyte propagande malheur le FMI, qui est vitale pendant lequel permettre à l’cuvelage courtier de la grand nombre des créanciers officiels »

. Elle a souligné, également, que « le coin machiavélisme morcelé et l’dédit sociale enracinée limitent la diplomatie du gérance à choisir de solides mesures d’ménage courtier, ce qui complique les efforts visant à fiabiliser le propagande du FMI ».

Et d’ajouter « En l’besoin de réformes solides, les créanciers publics pourraient apprendre qu’une réaménagement de la endettement est vitale frontispice de savoir conserver un reconstituant supplémentaire ».

Bien que Fitch Ratings prévoit la amélioré d’un convention sur un néophyte propagande malheur le FMI frontispice la fin de 2021, sézig a mis en surveillé contre « la réveil d’une grasse dédit sociale aux réformes fiscales et la débilité du reconstituant diplomate au gérance, ce qui signifie qu’un convention pourrait ne pas concerner trouvé et met en grivoiserie les défis liés au allure des décaissements prévus ».