Algérie: Les raisons de la libération des frères Karoui

0
852
Algérie

Des sources judiciaires identiques ont confirmé  que les deux frères, Nabil et Ghazi Karoui, ont été libérés lundi soir par les autorités algériennes, en Algérie.

Les mêmes sources ont indiqué que la libération est intervenue sur la base d’une demande présentée par le Procureur de la République du Pôle Criminel de Constantine au juge d’instruction en charge de l’affaire.

Deux Algériens jugés dans la même affaire ont également été libérés.

Notre source a indiqué que selon la loi pénale algérienne. le procureur de la République peut demander la libération de l’inculpé à n’importe quel stade de l’enquête. et il appartient au juge d’instruction de statuer sur la demande. dans un délai de trois jours. C’est ce qui s’est passé dans ce cas particulier.

Les frères Karoui sont toujours jugés par les tribunaux algériens. La libération n’entraîne en aucun cas l’annulation de la procédure. C’est une libération conditionnelle. Pour rappel, les frères Karoui sont accusés de participation au trafic de migrants par une bande criminelle organisée et du crime d’entrée et de séjour irréguliers sur le sol en Algérie.

Ils peuvent toujours quitter le territoire algérien en fonction de l’évolution de l’affaire, mais sont tenus de répondre et de comparaître devant les juridictions algériennes dans le cadre de l’enquête.

Les mêmes sources ont démenti les informations circulant sur le transfert des deux frères à la prison spécialisée du tribunal de Sidi Mohamed à Alger.

Depuis leur arrestation, ils ont été transférés par le Procureur du Tribunal de Tébessa au Centre Pénal Spécialisé de Constantine.

Sur ordre du procureur de la République, ils ont été interpellés à la prison de Boussouf à Constantine.