Baisse des investissements déclarés de près de 60% en deux ans

0
264
Baisse des investissements

Baisse des investissements 

Il a fallu plus de 40 jours à l’Agence pour l’avancement de l’industrie et de l’innovation (APII) pour publier des indicateurs liés aux intentions d’investissement, les chiffres sont dans le rouge.

Cela prouve une fois de plus, et comme nous l’avons expliqué précédemment, la poursuite de la crise économique et les organismes étatiques sont toujours incapables de relancer la machine économique et l’investissement, ce qui est compréhensible compte tenu de l’absence de vision et de l’absence de mesures annoncées de relance économique.

Elle montre, selon les derniers chiffres publiés par l’agence, qu’au cours du premier semestre 2022, les investissements annoncés dans l’industrie ont baissé de 59,55% par rapport à 2020, et de 20,5% par rapport à 2021 pour la même période. Il est passé de 1 662,1 millions de dinars au cours du premier semestre 2020 à 1 310,8 millions de dinars au cours du premier semestre 2021 puis à 1 041,7 millions de dinars au cours du premier semestre 2022.

Le nombre de projets annoncés a diminué de 11,3 % en un an, passant de 1 730 projets à 1 535 projets. Des projets qui créeront 23 495 opportunités d’emploi, contre 23 331 opportunités d’emploi (+0,7%) pour la même période.

 

Il est à noter que l’Autorité tunisienne des investissements (TIA) a publié un rapport dilué sur les investissements annoncés supérieurs à 15 millions de dinars pour le premier semestre 2022, dans lequel elle a confirmé une augmentation de 280% de la déclaration d’investissement au-dessus de 15 millions de dinars, et 118% quel que soit le projet de cimenterie. Des chiffres qui interpellent Business News et remettent en cause la fiabilité des indicateurs fournis par les institutions nationales.