Bientôt un sommet, à Tunis, sur la construction de la Libye numérique

0
618
De son côté, TABC est une organisation non gouvernementale dont la mission est d'accompagner les entreprises tunisiennes dans la conquête des marchés africains, notamment le marché libyen.

Le Conseil tuniso-africain des affaires (TABC) a signé, mercredi, un protocole d’accord avec l’Organisation arabe pour les technologies de l’information et de la communication (AICTO) visant à organiser des événements régionaux et internationaux tels que le sommet « Construire une Libye numérique » qui se tiendra . Du 26 au 28 octobre en Tunisie.

Le protocole d’accord a été signé au siège de l’organisation par le PDG de l’organisation, Mohammed bin Omar, et le chef du conseil, Anis Al-Jaziri.
Ce sommet s’inscrit dans le cadre de la volonté de développer et de réhabiliter le secteur des technologies de l’information et de la communication en Libye. Ce sommet, présidé par la Ligue des États arabes, sera organisé par l’AICTO en coopération avec le ministère des Technologies de la communication en Tunisie et l’Autorité libyenne des communications et de l’information. Cette conférence comprend des ateliers, des expositions et des cours de formation.
Relevant de la Ligue des États arabes, l’Organisation arabe des technologies de l’information et de la communication (AICTO) est une organisation arabe spécialisée basée en Tunisie. Il vise à développer le secteur des TIC dans les pays arabes et à fournir les mécanismes nécessaires pour améliorer l’accès équitable et durable aux technologies.
De son côté, TABC est une organisation non gouvernementale dont la mission est d’accompagner les entreprises tunisiennes dans la conquête des marchés africains, notamment le marché libyen.
L’organisation a également pour mission d’accroître la visibilité de la Tunisie en Afrique et de proposer une vision et des politiques en termes d’accès au marché africain.