Brahim Bouderbla : la fuite de l’ébauche de la constitution est regrettable

0
305
Brahim Bouderbla

Brahim Bouderbla

Le président et président de la commission des affaires économiques et sociales Ibrahim Bouderbala a confirmé l’authenticité du document divulgué par le quotidien « Le Maghrib », soulignant qu’il ne s’agit que d’un avant-projet de la nouvelle constitution.

Ibrahim Bouderbala a confirmé dans son entretien téléphonique à l’émission Rendez-vous 9 de la chaîne Atesia, que le document publié faisait partie des textes présentés au comité pour étude. Il ne s’agit que d’une première ébauche et le document final est toujours à l’étude. Le président a dit qu’il regrettait la fuite du document.

Il a souligné que les compétences nationales dans le domaine économique étudient les documents soumis au comité, par exemple : Hashmi Alia, Radi Al-Mudedeb, Ahmed Fariah et Hisham Al-Loumi.

Rappelons que Le Maghreb a été publié dans son numéro
Une première version du projet de constitution de la nouvelle république, qui pourrait comporter 27 ou 28 chapitres.

Cette édition met en lumière la voie choisie par le président de la République, Kais Saied, dans son projet de « construction démocratique par la base » et l’octroi d’un plus grand pouvoir au chef de l’Etat. Elle consacre également les instances dirigeantes en l’absence du principe de séparation des pouvoirs et le rôle du chef du gouvernement en tant qu’autorité exécutive.