Chahrazed Akacha a été déférée devant la chambre correctionnelle

0
117
Chahrazed Akacha

Chahrazed Akacha

L’avocat et député Samir Dilou a annoncé, dans un billet de blog sur les réseaux sociaux, que le journaliste et blogueur, Shéhérazade Okacha, a comparu aujourd’hui devant la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis.

Le journaliste est accusé d’avoir mis en cause un agent public sans apporter de preuves et d’avoir publié des propos injurieux et diffamatoires sur les réseaux sociaux.

Samir Dilo a expliqué que le tribunal avait décidé de reporter l’examen de l’affaire au 1er juillet 2022, en réponse à la demande de la défense.

La journaliste et directrice du journal en ligne Scoop Info, Shéhérazade Oukacha, a annoncé le 12 avril avoir comparu devant la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis. La journaliste a expliqué que le parquet du tribunal de première instance de Tunis a décidé de la juger pour diffusion de fausses informations, atteinte à l’ordre public, atteinte à la sécurité nationale et atteinte à la « dignité » du ministre de la justice. Ministère de l’Intérieur Tawfiq Sharaf al-Din.

La brigade criminelle d’Al-Qurjani avait auparavant convoqué le journaliste et l’avait écouté à la suite d’une publication dans laquelle il commentait le ministre et sa relation avec des pages Facebook réputées proches du régime. Le 14 avril, elle est aussitôt interrogée et emprisonnée avant d’être relâchée le lendemain…