L’Utica réagit à la hausse des prix des fourrages

0
118
L’Utica réagit

L’Utica réagit

A l’issue d’une réunion tenue au siège de l’Utica, des représentants de la Chambre nationale de l’industrie de l’alimentation animale, des chambres régionales de Sfax et de Sidi Bouzid, des importateurs d’intrants et un certain nombre de producteurs et transformateurs d’aliments pour animaux ont été invités au ministère. Du Commerce, de revoir sa décision concernant les prix des aliments composés pour le bétail, et de tenir d’urgence une séance de travail pour étudier la situation du secteur.

Les deux parties ont fait état de la fermeture définitive de l’activité de certaines usines et de la baisse de la production d’autres usines. Il a ajouté : « Cette situation est causée par l’augmentation du prix des aliments composés pour le bétail de 400 dinars à 600 dinars la tonne, selon la catégorie d’aliments, et cette hausse est attribuée aux crises successives survenues en raison de la propagation de l’épidémie de virus Corona. » COVID-19 et la guerre russo-ukrainienne, qui ont provoqué une détérioration de la situation du secteur et une forte hausse des prix des matières premières sur les marchés internationaux », selon un communiqué publié par l’organisation patronale.

A cela s’ajoute « la hausse du prix du phosphate dicalcique de 1200 dinars/tonne à 2700 dinars/tonne par GCT (Groupe chimique tunisien), une baisse du taux de change du dinar par rapport au dollar de 8%, et la baisse du taux de change du dinar par rapport au dollar de 8% Augmentation des coûts de transport après les récentes augmentations des prix du carburant.