vendredi, octobre 22, 2021

Ghannouchi défie Saïd : le Parlement est toujours en session

Le président du Parlement Rashid Ghannouchi, dont les activités ont été gelées, a publié un communiqué, dans lequel il a indiqué que vendredi prochain coïnciderait avec le début de la troisième session du Parlement 2019-2024.

Cela s’inscrit dans le cadre de mesures exceptionnelles et de conditions constitutionnelles sans précédent, en plus des défis sociaux et économiques auxquels le pays est confronté, selon le communiqué.

En ce sens, Ghannouchi a rappelé, au nom de la Chambre des représentants, son rejet des mesures exceptionnelles prises par le Président de la République, qui se fondaient sur l’article 80 de la Constitution.

Le décret républicain n°117 suspend la constitution et place tous les pouvoirs entre les mains d’une seule personne, comme le précise le même communiqué qui affirme que le monopole du pouvoir contredit les valeurs de la révolution, à savoir la liberté et la dignité. Ainsi que les fondements de la démocratie.

Dans ce contexte, le chef du parti ARP a appelé le chef de l’Etat à mettre fin au gel des activités du parlement et à engager un dialogue national, en prenant soin de n’exclure aucun parti et ce, afin de surmonter la crise qui menace l’État et l’union du peuple.

La présidence de la Chambre des représentants a également tenu Saeed pour responsable de la fermeture de la Chambre des représentants du peuple et de tous ses départements subsidiaires, ce qui nuit aux intérêts de cette institution et empêche ses employés de faire leur travail.

Dans le même communiqué de presse, elle a exprimé son soutien à tous les députés et a souligné que le bureau du parlement resterait en session permanente et a appelé tous les partenaires à reprendre leurs activités dans le respect de la constitution et de la loi.

Les plus regardés

Abir Moussi

Biographie de Abir Moussi

Biographie Abir Moussi , née le 15 mars 1975 à Jemmal, est une avocate et femme politique tunisienne. Elle est la présidente du Parti destourien libre depuis 2016 et députée depuis 2019. Abir Moussi naît le 15 mars 1975 à Jemmal de Tijani Moussi, originaire de Béja et...
Accidents de la route

Accidents de la route : plus de 700 morts et 4 891 blessés

Depuis le début de l'année, 732 personnes sont décédées et 4 891 ont été blessées dans des accidents de la route, selon l'Observatoire national...
Abir Moussi-Plus d'un millier de sympathisants du parti ont répondu à l'événement annoncé il y a environ deux semaines par le chef du parti PDL, Abir Moussa. Cependant, à son arrivée, Mme Musa a appris qu'il lui était interdit d'entrer sur la Place des Martyrs. Les manifestants ont vivement protesté contre cette mesure, rappelant que le parti était déjà présent chaque année Place des Martyrs depuis 2016. Ils ont réclamé leur droit d'entrer.

Abir Moussi interdite d’accéder au carré des martyrs à Bizerte

Abir Moussi Le Parti populaire de libération (PDL), vendredi 15 octobre 2021, a organisé un rassemblement à Bizerte dans le cadre du "convoi d'éclairage" lancé...
Accusations de Khiari contre Saied

Accusations de Khiari contre Saied

Accusations de Khiari contre Saied Rached Khiari, hier lundi, il accuse le président de la république tunisienne, Kais Saied, d’avoir reçu des financements étrangers, pour...
Josep Borrell-Selon un communiqué publié le jour de l'entretien téléphonique avec la Présidence de la République, Kais Saied a expliqué à Josep Borrell les raisons de l'annonce des mesures exceptionnelles en Tunisie, soulignant, en substance, que l'Etat tunisien est sur le point de effondrer.

Kaïs Saïed à Josep Borrell : L’Etat était sur le point de s’effondrer !

Josep Borrell Le 15 octobre 2021, le président de la République, Kais Saied, s'est entretenu par téléphone avec le vice-président de la Commission européenne et...
Share via
Send this to a friend