Hatem Mziou : les avocats joueront leur rôle d’observation électorale

0
343
Hatem Mziou

Hatem Mziou

Le président du conseil d’administration Hatem Mazio, mercredi 19 octobre 2022, est revenu sur plusieurs sujets d’actualité ; La prochaine session législative, le drame de Zarzis, ainsi que les récentes manifestations nocturnes qui ont secoué un quartier populaire de la capitale, Tunis.

L’invité Sabah de la Radio nationale a affirmé que l’Ordre des avocats a un rôle à jouer dans le suivi et le suivi des prochaines élections législatives prévues en décembre, expliquant que l’Onat dispose d’un observatoire qui leur est dédié.

Il a ajouté, dans ce contexte, que de nombreux jeunes avocats ont l’intention de se présenter aux élections législatives malgré les restrictions imposées par la loi électorale en cas d’élections législatives. S’il est élu, l’avocat doit suspendre toute activité et se consacrer uniquement à son rôle de député.

Des élections législatives anticipées étaient prévues en décembre conformément à la feuille de route annoncée l’an dernier par le président Kais Saied, quelques mois après le gel du Parlement et la destitution du Premier ministre Hisham al-Mashishi et de son équipe au Parlement. La tige. Ces élections se tiendront sur la base d’une nouvelle loi électorale et conformément aux termes de la nouvelle constitution approuvée par le référendum constitutionnel du 25 juillet 2022.

Concernant le drame de Zarzis, il a critiqué la gestion chaotique de la crise par les autorités locales et son manque de transparence, rappelant que les avocats réclamaient une enquête depuis le début. Il a indiqué que des avocats seront toujours présents pour soutenir les habitants de Zarzis par l’intermédiaire de la branche locale de l’Ordre des avocats, expliquant qu’elle organisera leur défense et fera éclater la vérité.

Zarzis est le théâtre de tensions depuis plusieurs jours. De nombreux corps retrouvés dans la ville ont été enterrés sans analyse ADN dans le parc Africa ; Un cimetière utilisé pour enterrer les migrants étrangers inconnus morts lors de la traversée de la Méditerranée. Il s’agit de Tunisiens dont le bateau a coulé le 18 septembre 2022. Certains des corps ont ensuite été exhumés pour identification. A noter qu’une grève a eu lieu dans la ville pour protester contre l’incompétence des autorités.

Commentant les affrontements nocturnes qui ont eu lieu ces derniers jours dans le quartier Tadamon à Tunis entre les habitants du quartier et la police, il a affirmé que les jeunes ont parfaitement le droit de s’exprimer et que les forces de sécurité doivent respecter la loi dans leur intervention. . Il a souligné son soutien à toutes les formes de protestation pacifique loin du sabotage, et a également mis en garde contre l’utilisation de ces événements comme un outil.

Chaos a été enregistré le mardi 18 octobre 2022 dans la ville d’Al Tadamun pour la cinquième journée consécutive. Des manifestants sont descendus dans les rues du quartier, incendiant des pneus et des poubelles, comme cela avait été le cas les nuits précédentes. Un certain nombre de témoins oculaires ont confirmé que la police a évité les affrontements en s’éloignant de la rue 105, théâtre de violents affrontements ces derniers jours. A noter que les tensions sont montées d’un cran après le décès d’un jeune homme de la région, après plusieurs semaines d’hospitalisation. La résidente de Upper Al-Omran, âgée de 24 ans, a été emmenée à l’hôpital Charles Nicole après avoir eu un accident lors d’une poursuite policière.