Immense : Si le droit palestinien disparaît, les droits de l’humanité disparaissent.

0
27

L’ambassadeur palestinien en Tunisie, Haïl al-Fahoum, a déclaré lors de sa participation à une conférence organisée par le Barreau national des avocats tunisiens en collaboration avec le Syndicat des avocats palestiniens le samedi 24 février 2024, que « la discussion d’aujourd’hui porte sur le droit palestinien, qui est un droit humain absolu. Si ce droit disparaît, les droits de l’humanité disparaissent avec lui ».

Il a ajouté : « Nous soumettons la question palestinienne à la Cour internationale de justice comme une affaire comportant des enjeux de gain ou de perte, et non simplement comme la formation d’un front résistant pour défendre le droit palestinien, mais plutôt comme une expression des droits de l’homme en général. Si nous examinons l’équilibre entre ce que le régime sioniste obtient et ce que le peuple palestinien endure, nous craignons que le droit palestinien ne disparaisse ».

Il a continué en disant : « Mais le monde doit comprendre que si le droit palestinien disparaît, les droits de l’humanité disparaîtront avec lui. C’est pourquoi nous sommes ici pour défendre l’humanité ».

Al-Fahoum a décrit la résilience du peuple palestinien face à la stratégie d’extermination sioniste comme « mythique ».