Le Japon offre deux navires à la Tunisie pour cette raison.

0
27

Dans le cadre de la coopération avec le Japon, la Tunisie a reçu aujourd’hui, lundi 26 février 2024, deux navires en don pour surveiller la pêche illégale, d’une valeur de 25 millions de dinars.

Selon les déclarations du ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime et des Ressources en Eau, Abdellatif Belaïd, la surveillance de la pêche maritime est d’une grande importance pour préserver la richesse des poissons et garantir leur durabilité d’une part, et stimuler les revenus économiques de ce secteur d’autre part, notamment étant donné que la Tunisie produit 158 000 tonnes de poissons, dont 38 500 tonnes sont exportées vers l’Europe.

Belaïd a ajouté que la Tunisie avait reçu deux avertissements de l’Union européenne en raison de la pêche illégale, et si un troisième avertissement est reçu, les échanges commerciaux avec l’Europe dans ce secteur seraient affectés.

Il a également appelé les pêcheurs à respecter les lois de la pêche maritime, soulignant que le ministère travaille à améliorer leur situation et à résoudre leurs problèmes.