Incendie au souk de Gabès : le parquet ordonne une enquête

0
33
Incendie au souk

Incendie au souk

Le porte-parole du tribunal de première instance de Gabès, Mohamed Karay, a expliqué dans une déclaration à Business News que les auteurs de ce crime seront jugés conformément aux dispositions des articles 307 et 308 du code pénal.

Les peines infligées s’élèvent à la peine de mort selon la loi tunisienne. L’article 307 stipule également ce qui suit : « Quiconque met volontairement le feu, directement ou indirectement, à des bâtiments, navires, bateaux, entrepôts ou emplacements habités ou à usage d’habitation, et généralement dans des lieux habités ou à usage d’habitation, ainsi que dans des wagons et autres contenant des personnes ou faisant partie d’une caravane de véhicules les transportant, appartenant ou non à l’auteur de l’incendie.

Sera puni de douze ans d’emprisonnement D’un train contenant des personnes, ou tout autre meuble n’appartenant pas à l’auteur de l’incendie. Et c’est punissable de mort si l’incendie est suivi de mort.

L’article 308 stipule que « la peine pour laquelle est prononcée est de vingt ans d’emprisonnement, et si les bâtiments en feu n’étaient pas habités ou n’utilisaient pas d’habitation, elle sera réduite à dix ans si le coupable est propriétaire du bâtiment en feu ».

Un incendie s’est déclaré vers midi au marché du Henné à Gabès. L’incendie qui s’est propagé dans les galeries du marché a détruit plusieurs boutiques à l’intérieur et à l’extérieur du marché. Actuellement, aucune victime n’est à signaler.