Jaouhar Ben M’barek : On a voulu m’intimider !

0
617
Jaouhar Ben M’barek-S'exprimant sur la chaîne Al-Atasia, dans l'émission Rendez-vous 9, il a confirmé avoir été contacté par les agents de l'Unité de Protection Personnelle, et qu'il leur a expliqué qu'il est malade, ne compte pas, et ne sort pas de chez lui. .

Jaouhar Ben M’barek

L’homme politique et professeur de droit constitutionnel Jawhar Ben Moubarak a donné son récit des faits concernant la descente de police à son domicile dans l’après-midi du mercredi 6 octobre 2021.

S’exprimant sur la chaîne Al-Atasia, dans l’émission Rendez-vous 9, il a confirmé avoir été contacté par les agents de l’Unité de Protection Personnelle, et qu’il leur a expliqué qu’il est malade, ne compte pas, et ne sort pas de chez lui. .

 

Il a ajouté que plus tard dans la journée, trois personnes en civil dont l’identité n’était pas inconnue sont arrivées à son domicile et ont tenté d’entrer par effraction dans son domicile par la violence, indiquant qu’elles avaient déjà été tuées. Autorisation du ministère public de vérifier son état. .

« Rien ne peut justifier cette violente tentative d’effraction de trois hommes qui ne m’ont pas expliqué qu’ils étaient des policiers. Ils voulaient m’intimider car rien ne justifie toutes ces violences », a déclaré Gohar. Ben Moubarak, qui suscite une « atmosphère tendue », se caractérise par la privation de libertés des opposants politiques.

 

Jawhar bin Moubarak a également indiqué qu’il avait déposé une plainte et que le procureur de la République près le tribunal de première instance d’Ariana avait ordonné l’ouverture d’une enquête. Le politicien a déclaré que l’enquête serait menée par la brigade criminelle de la Garde nationale.

 

Plus tôt mercredi, l’avocate et sœur de Jawhar bin Mubarak, Dalila bin Mubarak Mossadeq, a déclaré que la police avait tenté de prendre d’assaut la maison de son frère, et qu’une plainte leur serait déposée, contre indiquant qu’ils disposaient de toutes les preuves liées à l’incident. .