La détention de Radhouane Cherif

0
54

Le parquet financier du pôle judiciaire a autorisé les membres de l’unité nationale d’enquête sur les crimes financiers diversifiés à maintenir en détention Radhouane Cherif, l’ancien président de l’Étoile du Sahel, ainsi que l’ancien député, pour une durée de cinq jours renouvelables, conformément à la loi de lutte contre le blanchiment d’argent.

Il convient de rappeler que le juge d’instruction principal du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme avait décidé vendredi dernier de libérer Radhouane Cherif après son interrogatoire dans une affaire le mettant en cause pour conspiration visant à nuire à la sécurité de l’État, avant que Cherif ne soit informé qu’il était recherché pour enquête par l’unité nationale d’enquête sur les crimes financiers diversifiés basée à El-Gorjani.