Une journée de colère pour les personnes handicapées

0
57

La Coordination Nationale pour la Défense des Droits des Personnes Handicapées organise une journée de colère le 2 décembre, dans le but de soulever un certain nombre de revendications qui ont été demandées à plusieurs reprises, selon les déclarations du porte-parole de la coordination, Hamdi Ben Sghaier, à Mosaïque FM.

 

Ben Sghaier a précisé que cette action est la deuxième après la manifestation de protestation qui a eu lieu le 17 novembre dernier, et qu’elle représente une journée de colère pour cette catégorie de Tunisiens qui souffrent de marginalisation dans le domaine de l’emploi et de l’ignorance de leurs demandes par l’État, selon son évaluation.

 

La coordination demande une augmentation du taux d’emploi des personnes handicapées à 2 %, tout en critiquant leur exclusion des débats nationaux.

 

Elle demande également la création d’un fonds sous la supervision de l’État pour aider les personnes handicapées à réaliser leurs projets.