mardi, novembre 30, 2021

La Tunisie explore son riche patrimoine sous-marin

La Tunisie explore son riche patrimoine

La première expédition au large de l’île de Pilau, dans le nord du pays, devrait permettre une réinterprétation inédite de l’histoire du commerce maritime dans la région.

« J’ai toujours la chair de poule quand je repère quelque chose sous l’eau parce que je sais qu’il n’a pas bougé depuis des siècles », a déclaré Slim Medemeg. Ce plongeur professionnel est également le directeur technique de la première expédition archéologique sous-marine menée au large de l’île de Pilau, dans le nord de la Tunisie, début octobre.

Dans le cadre d’une mission de l’Agence de promotion du patrimoine et de la culture (AMVPPC), une équipe a fait remonter à la surface des dizaines d’objets provenant de sites sous-marins, vestiges de navires renversés au fil des siècles. « De nombreux bateaux mouillent dans la zone à la recherche d’un abri contre les tempêtes et allègent leur charge en jetant des conteneurs cassés ou fissurés dans la mer lors de leur traversée. D’autres ont également fait naufrage. La plupart des artefacts trouvés sont encore intacts, mais ils sont très fragiles et complexe à extraire « , explique Saleem Medimegh. En raison de substrats comme l’argile et la posidonie.  »

Ces trouvailles enfouies à 18-30 mètres de profondeur (amphores puniques, italiennes, africaines, ancres, montages, alliages de plomb, etc.) permettront une relecture inédite de l’histoire du commerce maritime en Tunisie, selon l’Ufa. Solomon, archéologue sous-marin à l’Institut national du patrimoine (INP) et directeur scientifique du projet. « En 2015-2016, l’exploration géophysique du site nous a permis de réaliser une cartographie et un inventaire préliminaire des pièces existantes, grâce à un projet en collaboration italienne, rappelle le chercheur. Puis, en janvier, un arrêté ministériel a permis la classement des environs de l’île en zone protégée.

Ces recherches sont encouragées par l’UNESCO qui a célébré en juin le 20e anniversaire du vote d’une convention réglementant l’archéologie sous-marine. « L’eau est le plus grand musée du monde », a annoncé la directrice générale Audrey Azoulay lors d’une visite officielle à Tunis, appelant la communauté internationale à se mobiliser pour explorer et protéger ces antiquités submergées.

Des temps anciens aux temps modernes

La Tunisie est déjà appréciée des archéologues pour la richesse et la diversité de son patrimoine foncier. Près de 3 000 ans d’histoire aux influences romaines, péoniennes, berbères, turques et andalouses ont façonné la géographie d’un pays de près de 30 000 sites, dont seulement une soixantaine sont exploités.

Cependant, les eaux tunisiennes restent des espaces vierges pour les explorateurs, « pour des raisons dont le manque de ressources humaines et le manque de services logistiques », selon Ufa Sleiman. Les recherches sous-marines sont également soumises à diverses licences et sont souvent encadrées par des plongeurs de la Marine militaire, un long processus logistique et administratif qui explique la rareté des expéditions.

Cependant, les 1 300 kilomètres de littoral suggèrent qu’il existe de nombreuses richesses sous-marines, avec des vestiges allant de l’Antiquité à l’époque contemporaine, comme en témoigne la découverte d’une épave de sous-marin français datant de la Première Guerre mondiale au large du cap Bon, en 2020.

Les plus regardés

Le chef de l'Etat

Le chef de l’Etat reçoit le ministre congolais des AE

Le chef de l'Etat   Le président de la République, Kais Saied, a reçu, mardi, au palais de Carthage, le ministre des Affaires étrangères, de la...
Ministère de l’Education

Ministère de l’Education: Le pass sanitaire, bientôt obligatoire

Ministère de l’Education À partir du 22 décembre, le ministère de l'Éducation exigera de tous les employés, accompagnateurs et étrangers de plus de 18 ans...
L’importation des voitures augmente

L’importation des voitures augmente de 27%

L’importation des voitures augmente   Et 49 514 véhicules de tous types ont été commercialisés en Tunisie par divers concessionnaires au cours des dix premiers mois...
TABC

TABC présente le comité d’organisation du FITA 2022

Le Conseil tuniso-africain des affaires (TABC) a annoncé, lundi 22 novembre 2021, la formation du comité d'organisation de la cinquième session de la conférence...
Bulgarie

Bulgarie : Des dizaines de morts dans un accident de bus

Au moins 45 personnes, dont cinq enfants, ont été tuées dans la nuit de lundi à mardi en Bulgarie dans un accident de bus...
Share via
Send this to a friend