Table ronde de haut niveau sur les droits de l’homme à Genève

0
9223
Table ronde de haut niveau sur les droits de l'homme à Genève

Table ronde de haut niveau sur les droits de l’homme à Genève le 21 février Un expert discutera des droits de l’homme à Genève avant la 43e session de l’EPU.

Rapport alternatif à lancer en amont de la 43ème session de l’EPU .

Une table ronde de haut niveau sur les droits de l’homme à Genève se tiendra Mardi 21 février 2023 à Genève, où des experts et des spécialistes de treize groupes internationaux de défense des droits de l’homme dotés du statut consultatif auprès des Nations Unies,  présenteront le rapport alternatif pour les EAU soumis à la 43e session de l’examen périodique universel (EPU) du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

la session Être diffusée via zoom et les experts juridiques internationaux Et les sites web de la réunion par lesquels la participation de. fonctionnaires d’organisations ayant participé à l’élaboration du rapport. la session comprendra des experts et des spécialistes dans le domaine des droits de l’homme, en particulier le mécanisme d’examen périodique universel, représentant un large éventail de secteurs gouvernementaux pertinents, les institutions nationales des droits de l’homme, et les organisations internationales.

Cette année, la discussion inclura également plusieurs professionnels des médias spécialisés dans les questions relatives aux médias et aux droits de l’homme, ainsi qu’un groupe d’universitaires et de représentants de centres d’études, de recherche, de réflexion et d’opinion.

Les experts participant à la discussion proviennent de nombreuses organisations internationales réputées et ont des années d’expérience à leur actif.

Plusieurs experts internationaux présents à la discussion viennent également du domaine des droits de l’homme et des dirigeants d’organisations internationales des droits de l’homme dotées du statut consultatif auprès des Nations unies.

Cristine Mirre de CAP Conscience et liberté et Aymen Nasri du Forum euro-arabe pour le dialogue et les droits de l’homme présenteront le mécanisme d’examen périodique universel et les contributions des organisations non gouvernementales à ce mécanisme, ainsi que l’importance du rapport dans la promotion de l’examen périodique universel de l’État lors de la 43e session.

Le Dr Manel Msalmi, de l’Association européenne pour la défense des minorités, soulignera les efforts et les réalisations des EAU dans le domaine des droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux. Plusieurs autres orateurs d’organisations renommées du monde entier souligneront également l’importance des droits de l’homme et les efforts déployés dans ce domaine par les EAU.

La session comprendra également une discussion avec MAhmoud Bassiouni, membre du Conseil national égyptien des droits de l’homme, qui soulignera l’utilisation des médias pour saper les réalisations en matière de droits de l’homme. La session se terminera par une discussion ouverte sur l’importance des médias.

Le débat offrira une occasion unique de comprendre les résultats obtenus par les Émirats arabes unis dans le respect de leurs obligations en matière de droits de l’homme, qui sont mis à mal dans le cycle médiatique mondial 24/7.

Le rapport des Émirats arabes unis sur les droits de l’homme sera examiné lors de la réunion du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) qui se tiendra en mai dans le cadre de la 43e évaluation périodique.

Les participants auront l’occasion de comprendre les problèmes, les défis et les progrès réalisés dans les EAU grâce à des discussions approfondies menées par des experts et à des analyses fondées sur des données probantes concernant les droits de l’homme.