Les jeunes magistrats condamnent les pratiques de Kaïs Saïed

0
87
Les jeunes magistrats condamnent les pratiques de Kaïs Saïed

Dans un communiqué publié le lundi 18 avril 2022, l’Association tunisienne des jeunes magistrats a dénoncé les méthodes de menace et de diffamation employées par le pouvoir exécutif à l’encontre des magistrats des tribunaux de la capitale, notamment le Procureur de la République. Et le procureur général.

L’association a souligné que les juges sont le bouclier d’une justice indépendante et professionnelle et sont à égale distance des différents opposants. Le même communiqué ajoute que le différend entre le président de la République et le Parlement est une lutte politique entre les autorités, qui est tranchée par la constitution.

Ainsi, l’Assemblée a appelé tous les juges à se concentrer sur leur indépendance et leur impartialité et à éviter toute ingérence dans les affaires politiques et à rejeter ces affaires pour leur incompétence.

Les jeunes magistrats ont estimé que les injonctions données par le chef de l’Etat au ministre de la justice de porter plainte contre les mandataires constituent une volonté délibérée de violer la justice et d’exclure les opposants à la prise de pouvoir et d’imposer ses projets et visions au peuple tunisien. personnes.