Maintenir l’avocate Dalila Msadek en liberté provisoire

0
59

Le juge d’instruction principal du tribunal de première instance de Tunis a décidé aujourd’hui, mardi 28 novembre 2023, de maintenir l’avocate Dalila Msadek en liberté provisoire.

 

Dalila Msadek a été interrogée aujourd’hui, mardi, suite à une déclaration qu’elle a faite à l’opinion publique concernant la demande de défense des accusés dans l’affaire de complot contre la sécurité intérieure de l’État et l’audition de plusieurs diplomates étrangers dans cette affaire.

 

Le conseil de défense des hommes politiques détenus dans l’affaire du « complot contre la sécurité de l’État » a annoncé dans un communiqué publié lundi que le juge d’instruction du bureau numéro 21 du tribunal de première instance de Tunis avait décidé d’interroger l’avocate Dalila Ben Mabrouk Msadek le mardi 28 novembre, à partir de onze heures du matin.

 

Le conseil a précisé que l’interrogatoire de Msadek se ferait dans le cadre de l’affaire intentée contre elle par le parquet en vertu du décret numéro 54, en raison de l’exercice de ses fonctions de défense des détenus, notamment après avoir informé l’opinion publique plus tôt de la demande du conseil d’interroger les diplomates étrangers dans cette affaire, conformément au texte du communiqué.