Netflix perd des abonnés pour la première fois en dix ans

0
174
Netflix

Après des années à conquérir les utilisateurs à haut débit, le géant du streaming Netflix a perdu 200 000 abonnés dans le monde au premier trimestre par rapport à fin 2021, une première depuis plus d’une décennie. On s’attend à ce qu’il en perde davantage au printemps.

La nouvelle a fait chuter l’action de 25% mardi dans le commerce électronique après la fermeture de la Bourse de New York.

Pour rétablir la situation, le leader du secteur entend surtout serrer la vis du côté du partage des identifiants et mots de passe, permettant à de nombreuses personnes de ne pas payer pour accéder à la plateforme.

Et investir de plus en plus dans la production de contenus pour ne pas renoncer à beaucoup de concurrents, à l’image de Disney+ qui cartonne depuis son lancement fin 2019.

« Nous savons que (la perte d’abonnés) est décevante pour nos investisseurs, ce qui est décevant bien sûr, mais (…) nous nous engageons à atteindre ces objectifs et à retourner dans leurs bonnes grâces », a déclaré Reed Hastings, directeur de la société. Co-fondateur de la Conférence des Analystes.

Les chiffres de Netflix ont explosé pendant la pandémie de Covid-19. Le marché s’attendait à une correction, mais pas aussi forte.

Le leader du secteur s’attendait à gagner 2,5 millions d’abonnés supplémentaires – et les analystes s’attendaient à plus – mais au contraire, il a perdu, portant le total des abonnements à 221,64 millions.

Cette baisse a été en partie causée par la suspension du service en Russie, qui a entraîné une perte nette de 700 000 abonnements. « Sans cet impact, nous avons eu 500 000 abonnements supplémentaires » par rapport au dernier trimestre, a indiqué Netflix dans son compte de résultat.