vendredi, octobre 22, 2021

PIB: Vers une croissance de 2,9% en 2021

PIB

En Tunisie, le produit intérieur brut (PIB) devrait croître de 2,9 % en 2021, après s’être contracté de 11,5 % en 2020, selon une lettre d’information économique de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) de la Banque mondiale, intitulée « L’excès de confiance : Comment les échecs économiques et sanitaires ont-ils laissé la région MENA face au virus Covid-19 ?

De son côté, le PIB par habitant, qui sert à mesurer le niveau de vie de la population, ne devrait atteindre que 0,4% en 2021, après avoir baissé de 13,6% en 2020, selon les estimations de la banque dans ce bulletin publié jeudi dernier.

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, la Banque mondiale s’attend à une « reprise timide et erratique ? en raison de la pandémie, ajoutant que cette partie du monde était à peine préparée à répondre à Covid-19, en raison des conditions socio-économiques à long terme et des systèmes de santé publique sous-financés.

Ainsi, le PIB régional devrait augmenter de 2,8% en 2021, après s’être contracté de 3,8% en 2020.

Quant au PIB par habitant, il devrait croître de 1,1% en 2021, après une baisse de 5,4% en 2020.

Au total, le coût cumulé estimé de l’épidémie en termes de pertes de PIB dans la région d’ici la fin de cette année est d’environ 200 milliards de dollars.

Ce coût est calculé par rapport au niveau qu’aurait atteint le PIB régional en l’absence d’épidémie.

L’impact désastreux de la pandémie sur l’activité économique régionale est un rappel douloureux du lien indissociable entre développement économique et santé publique. « Nous sommes confrontés à une triste réalité : les systèmes de santé de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, autrefois considérés comme relativement développés, se sont effondrés face à la crise », a déclaré Ferid Belhaj, vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Afrique.

À cet égard, il a appelé à se concentrer davantage sur le renforcement des fonctions essentielles de santé publique et à utiliser la puissance des données de santé et des systèmes de prévention de la santé comme levier. L’objectif est d’accélérer la reprise dans la région et de se préparer aux futures urgences de santé publique qui pourraient générer de nouvelles épidémies, des catastrophes liées au climat et même des conflits sociaux.

Selon le bulletin, la reprise économique dans la région dépendra aussi du déploiement rapide et équitable des vaccins, du contexte politique « incertain » dans certains pays, et de la relance de l’activité touristique dans d’autres.

La même source révèle que la région MENA est l’un des rares pays du monde en développement où la part des dépenses publiques dans le PIB a augmenté au cours de la décennie précédant la pandémie, passant de 16% à 18% entre 2009 et 2019.

« L’inflation des secteurs publics et l’importante dette publique qui en résulte ont détourné des ressources qui auraient pu être investies dans la santé publique, ce qui a à son tour réorienté certaines dépenses de santé vers les particuliers, comme en témoigne le niveau anormalement élevé des coûts supportés par les patients », a déclaré la banque. dans son rapport.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la Banque a mobilisé plus de 157 milliards de dollars pour faire face aux retombées sanitaires, économiques et sociales de cette crise, déployant une réponse d’une rapidité et d’une ampleur sans précédent depuis sa création. La Banque mondiale prévoit de mobiliser 20 milliards de dollars pour financer cet objectif, jusqu’à fin 2022.

Les plus regardés

Accidents de la route

Accidents de la route : plus de 700 morts et 4 891 blessés

Depuis le début de l'année, 732 personnes sont décédées et 4 891 ont été blessées dans des accidents de la route, selon l'Observatoire national...
Abir Moussi

Biographie de Abir Moussi

Biographie Abir Moussi , née le 15 mars 1975 à Jemmal, est une avocate et femme politique tunisienne. Elle est la présidente du Parti destourien libre depuis 2016 et députée depuis 2019. Abir Moussi naît le 15 mars 1975 à Jemmal de Tijani Moussi, originaire de Béja et...
Les élites de la Tunisie-Ce dernier, qui a préparé un énorme éventail d'activités pour la journée, a interpellé les passionnés de fitness en les incitant à redoubler d'efforts dans leur parcours sportif, le tout dans une ambiance festive et décontractée.

2eme édition »Les élites de la Tunisie »Rendez-vous des amour de Fitness

Les élites de la Tunisie A l'occasion de la deuxième édition de "l'Elite tunisienne", les moulins, et tous leurs partenaires, sans oublier les quelque 600...
Mechichi reçoit la première dose du vaccin

Mechichi reçoit la première dose du vaccin

A l’occasion du coronavirus, Mechichi, le chef du gouvernement a reçu sa première dose du vaccin anti-coronavirus de Pfizer. Les cas de contaminations sont élevés...
Abir Moussi-Plus d'un millier de sympathisants du parti ont répondu à l'événement annoncé il y a environ deux semaines par le chef du parti PDL, Abir Moussa. Cependant, à son arrivée, Mme Musa a appris qu'il lui était interdit d'entrer sur la Place des Martyrs. Les manifestants ont vivement protesté contre cette mesure, rappelant que le parti était déjà présent chaque année Place des Martyrs depuis 2016. Ils ont réclamé leur droit d'entrer.

Abir Moussi interdite d’accéder au carré des martyrs à Bizerte

Abir Moussi Le Parti populaire de libération (PDL), vendredi 15 octobre 2021, a organisé un rassemblement à Bizerte dans le cadre du "convoi d'éclairage" lancé...
Share via
Send this to a friend