Arabie saoudite: dix blessés dans une attaque de drone sur un aéroport

0
590
Arabie saoudite-Le puissant État du Golfe est intervenu au Yémen depuis 2015, à la tête d'une coalition militaire qui soutient les forces loyalistes au sein du gouvernement internationalement reconnu, face aux rebelles proches de l'Iran. Les Houthis ont intensifié leurs attaques contre le royaume voisin ces derniers mois.

Arabie saoudite

Aujourd’hui, samedi, les médias officiels saoudiens ont rapporté qu’une attaque de drone, attribuée aux rebelles houthis au Yémen, a fait dix blessés vendredi soir à l’aéroport de Jizan, dans le sud de l’Arabie saoudite.

Le puissant État du Golfe est intervenu au Yémen depuis 2015, à la tête d’une coalition militaire qui soutient les forces loyalistes au sein du gouvernement internationalement reconnu, face aux rebelles proches de l’Iran. Les Houthis ont intensifié leurs attaques contre le royaume voisin ces derniers mois.

L’agence de presse officielle saoudienne a cité la coalition disant que « l’attaque hostile a été menée avec un drone assiégé et a blessé dix civils, dont des passagers et des employés de l’aéroport ».

Cette annonce s’ajoute au bilan de cinq blessés annoncés vendredi et samedi soirs.

Quatre travailleurs ont été blessés, mercredi, après que la coalition a intercepté un drone chargé d’explosifs visant l’aéroport saoudien d’Abha, situé à plus de 200 kilomètres au nord de Jizan, selon les médias officiels du pays. Le 31 août, l’aéroport lui-même a été touché par un drone, blessant huit personnes et endommageant un avion civil.

Les Houthis intensifient leurs attaques contre l’Arabie saoudite, cette dernière menant des frappes aériennes autour de Marib, le dernier bastion loyaliste du nord du Yémen d’où tentent les rebelles.

Les Houthis contrôlent déjà la majeure partie du nord du Yémen, y compris la capitale, Sanaa, depuis 2014. Leur capture a conduit au déclenchement de la guerre qui a dévasté le Yémen, qui a depuis sombré dans la pire crise humanitaire au monde, selon les Nations Unies.