Saïed aux députés : partez vous réunir dans une navette spatiale !

0
278
Saïed aux députés

Saïed aux députés

Le samedi 26 mars 2022, le président Kais Saied a reçu le Premier ministre Naglaa Boden.

Le chef de l’Etat correspondant, comme il le fait souvent, a commencé une leçon d’histoire en lisant un paragraphe du livre de Tahar Haddad sur la naissance du mouvement syndical tunisien. Il a choisi une rubrique consacrée aux sociétés tunisiennes de coopération économique, et a souligné que le moment était venu de concrétiser les rêves des Tunisiens à travers le projet des « entreprises citoyennes », qui s’apparente au projet lancé par les syndicalistes il y a des décennies, pour trouver des solutions et améliorer le cadre de vie conditions. Tunisiens.

Le président a également accusé ceux qui disent que ses « consultations nationales » sont un échec, et le mouvement Ennahda en particulier, qui l’a explicitement mentionné dans un communiqué de presse publié hier, d’être des « ennemis du succès ».

Puis, Qais Saeed a répondu à l’invitation adressée par Rashid Ghannouchi au bureau du parlement de se réunir le lundi 28 mars 2022, pour fixer le calendrier des travaux du Parlement pour la prochaine période. Il répond également à la réponse d’un groupe de 27 députés qui a appelé à une session plénière pour mettre fin aux procédures exceptionnelles. « Ceux qui veulent se rencontrer hors de l’espace, il y a une navette dans l’espace ils peuvent s’y retrouver s’ils le souhaitent, mais le Parlement est gelé et toute décision prise en dehors de ce cadre est une décision hors de l’espace, loin de l’histoire, hors de la géographie et de quiconque les rêves de remonter le temps sont délirants. »

Par ailleurs, un communiqué de presse de la Présidence de la République a précisé que cette rencontre a pour objet les rencontres tenues par le Chef du Gouvernement avec la délégation du FMI notamment.

Le président a souligné que « les solutions qui seront proposées doivent répondre aux demandes du peuple tunisien », « le rôle social de l’Etat ne doit pas être compromis » et « il doit supporter le fardeau sur la base de la justice et de la » évaluer. »

Qais Saeed a également tenu à saluer les efforts déployés par le gouvernement « même si les médias n’ont pas couvert ses activités. »…