Saïed: Combattre la spéculation et la hausse des prix est une priorité

0
590
Saïed-Le président Qais Saeed a souligné, mercredi, lors de sa rencontre avec le ministre de l'Intérieur Tawfiq Sharaf El-Din, et le ministre du Commerce et du Développement des exportations Rebhi Hamza, la nécessité de donner la priorité à la lutte contre la spéculation et la hausse des prix.

Le président Qais Saeed a souligné, mercredi, lors de sa rencontre avec le ministre de l’Intérieur Tawfiq Sharaf El-Din, et le ministre du Commerce et du Développement des exportations Rebhi Hamza, la nécessité de donner la priorité à la lutte contre la spéculation et la hausse des prix.

« Il y a ceux qui veulent s’en prendre au pouvoir d’achat des citoyens.. Le ministre du Commerce est appelé à prendre les mesures nécessaires et à recourir à tous les moyens.. Vous avez des lois et des textes qui mettraient fin à la spéculation et aux hausses de prix.. . J’appelle également les juges à jouer leur rôle face à ceux qui continuent de porter atteinte à la dignité des citoyens et leur objectif est d’imposer leurs lois passent par des lobbyistes, et nous devons mettre fin à leurs agissements. »

Le chef de l’Etat a ajouté que « le ministre du Commerce a des lois qui permettent de fixer les prix ».

En outre, Qais Said a appelé à restaurer son aura à l’État et à arrêter les voleurs. « Je demande aussi aux autorités locales de faire leur part. Et si les lois en place ne leur permettent pas d’être tenus pour responsables, en cas de transgressions, ce n’est pas une raison pour le faire. Le droit de créer un État dans l’État « . Et ce qui se passe dans certains quartiers où les ordures ménagères s’accumulent dans les rues, rentre dans la catégorie des violations commises contre nos concitoyens. Les lois permettent de mettre fin à cette situation chaotique », a-t-il déclaré.

Dans un autre contexte, le Président de la République a indiqué que tous les dossiers seront ouverts et qu’il n’y aura pas d’exception, soulignant que « tous les criminels seront jugés, et le peuple ne leur pardonnera pas, et leurs richesses et connaissances ne seront d’aucune utilité. . »

Saeed n’a pas négligé de souligner que toutes les mesures qui ont été prises – et seront prises – respectent la loi. Et de préciser : « Oui, les mesures prises sont exceptionnelles, mais elles garantissent le droit des citoyens à la liberté et à la dignité. »