Sghaier Zakraoui : la nouvelle constitution a déjà été élaborée

0
180
Sghaier Zakraoui

Sghaier Zakraoui 

Le professeur et chef du département de droit public à la faculté de droit et des sciences politiques de Tunis Sghir, Sghir Zakraoui, a critiqué la perte de temps dans la mise en œuvre des réformes liées au système électoral. Les organisations nationales doivent avoir une position claire sur ce qui se passe dans le pays. Ils devraient dire stop ! « , il ajouta

Invité le 14 avril 2022 par Myriam Belkadi sur Radio Shams FM, Al-Saghir Zakraoui a estimé que le dialogue national aurait dû commencer depuis l’annonce des mesures exceptionnelles le 25 juillet 2021. « Nous sommes face à une situation de blocage et déviation du chemin… Le Président de la République ne respecte Aucune personne ni institution ! c’est inacceptable. Nul ne peut nier qu’il ne cherche qu’à appliquer le projet règle par règle. Cependant, le 25 juillet visait à mettre fin à la décennie de destruction et à résoudre les problèmes liés à notre vie quotidienne.

Al-Saghir Zakraoui a estimé que toute éthique s’oppose à l’exploitation de l’état d’exception pour établir une gouvernance sur la base de règles. « Le président de la République a pris des mesures qui servent son projet personnel. C’est de l’abus de pouvoir ! », considérant ce projet comme un non-sens.