Bassem Trifi : Belgacem a abusé de la vulnérabilité de ses victimes

0
135
Bassem Trifi

Bassem Trifi

L’avocat et vice-président de la Ligue tunisienne des droits de l’homme, Bassem Tarifi, est revenu sur l’affaire dite de Belkacem, un charlatan – qui se faisait passer pour un thérapeute – a agressé sexuellement des centaines de jeunes filles.

Selon Me Trifi, il s’agit avant tout d’escroquerie. Et il ajoute dans une intervention sur IFM mercredi 11 mai 2022, que mentir à une personne et la priver de toute capacité de réflexion et de bon sens fait de lui « victime d’une relation sexuelle sans son consentement ». « Ces femmes étaient censées se faire soigner et se sont retrouvées face à un monstre qui a abusé de leur vulnérabilité », a-t-il déclaré.

Cette histoire ignoble et absurde – révélée par l’équipe des « Quatre Vérités » – a secoué l’opinion publique au point de la diviser entre terrifiés par le crime commis, et ceux qui n’ont pas hésité à tuer les victimes. D’accord.

Selon des témoignages recueillis par des journalistes ayant travaillé sur l’affaire, Belkacem a usé de son pouvoir de manipulation pour persuader ses victimes d’assouvir ses désirs physiques. Une clause obligatoire pour bénéficier des bienfaits du « sperme béni », qui est un remède à tous les maux ; De la possession démoniaque aux troubles de la fertilité féminine en passant par le psoriasis.