Retrait du vaccin Janssen : le ministère de la Santé se veut rassurant

0
142
Retrait du vaccin Janssen

Retrait du vaccin Janssen

Le ministère de la Santé note que le risque de développer des caillots sanguins, qui est reconnu comme un effet secondaire du vaccin Janssen (Johnson & Johnson) contre le Covid 19, qui a été administré à plus d’un million de Tunisiens, « apparaît d’une à deux semaines après la vaccination. »

Le ministère a également indiqué dans un communiqué publié le mardi 10 mai 2022, que le Centre de pharmacovigilance « n’a enregistré aucun effet secondaire grave affectant plus d’un million de Tunisiens ayant reçu la dose de Janssen ».

A noter que le vaccin vient d’être retiré du marché, en raison des effets secondaires graves qu’il peut provoquer. La décision a déclenché une vague de panique parmi les personnes qui ont été vaccinées avec ce vaccin.

Les autorités tunisiennes ont suivi les recommandations de la Food and Drug Administration (FDA) américaine. Celui-ci recommande de limiter l’utilisation du vaccin Janssen aux personnes de plus de dix-huit ans pour lesquelles d’autres types de vaccins ne peuvent pas être administrés.

Depuis la commercialisation du vaccin par Johnson & Johnson Laboratories, il est soupçonné de provoquer de graves caillots sanguins d’un type rare. Les essais cliniques de ce vaccin ont par la suite révélé des effets secondaires, notamment des cas de caillots sanguins.