La détention d’immigrants africains en vue de franchir clandestinement les frontières.

0
26

Dans un communiqué publié aujourd’hui vendredi, la Direction générale de la Garde nationale a annoncé que des unités de la région de la Garde nationale de la solidarité (gouvernorat de l’Ariana) ont réussi à arrêter 11 personnes de nationalités africaines subsahariennes après avoir tenté de franchir illégalement les frontières terrestres et de résider illégalement en Tunisie.

De plus, une patrouille conjointe composée d’unités de renseignement des régions de la Garde nationale de Jbeniana et Sfax, en collaboration avec des unités de la Direction des enquêtes et du renseignement de la Garde nationale à l’Aouina, a réussi à démanteler un réseau spécialisé dans l’aide aux migrants illégaux de nationalités africaines subsahariennes pour franchir illégalement les frontières terrestres, les transporter et les loger.

La Direction de la Garde a précisé que deux personnes ont été arrêtées et des sommes d’argent en devises tunisiennes et étrangères ont été saisies en leur possession, et le Parquet a ordonné la prise des mesures légales nécessaires.