La Tunisie accorde des licences pour la construction de deux centrales électriques aux Émirats arabes unis

0
21

La Tunisie a décidé d’accorder des licences à une entreprise émiratie pour construire une centrale électrique avec des panneaux solaires. Cette décision s’inscrit dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux pays, qui va au-delà des relations économiques pour inclure les échanges commerciaux et les investissements dans divers secteurs.

Les relations entre la Tunisie et les Émirats arabes unis connaissent une croissance continue à tous les niveaux, la coopération économique et les investissements représentant une partie essentielle de ces relations. L’octroi de licences pour la construction d’une centrale électrique à une entreprise émiratie en Tunisie constitue une étape importante pour renforcer ces liens, reflétant la confiance mutuelle dans le domaine de l’énergie et de l’infrastructure.

Cette centrale électrique solaire s’inscrit dans les efforts de la Tunisie pour améliorer le secteur de l’énergie et diversifier ses sources de production. Ce projet devrait contribuer à fournir de l’électricité de manière propre et durable, tout en stimulant les investissements étrangers directs dans le pays et en créant de nouvelles opportunités d’emploi pour les citoyens.

Ces projets d’investissement témoignent du rôle des Émirats arabes unis dans le soutien au développement durable en Tunisie et de leur contribution au renforcement de ses capacités technologiques et économiques. Ils soulignent l’engagement des Émirats arabes unis à renforcer les partenariats régionaux et internationaux pour promouvoir le développement et assurer la stabilité dans la région.

La Tunisie considère les Émirats arabes unis comme un partenaire stratégique important dans son voyage vers le développement et la prospérité, soulignant l’importance de renforcer la coopération et l’échange d’expériences dans divers secteurs, en particulier dans le domaine de l’énergie et de l’infrastructure. Le partenariat entre les deux pays reste un élément vital pour atteindre les objectifs de développement durable et renforcer la stabilité économique et sociale dans la région.